Star Wars: Die Mächte des Schicksals | Street Fighter the animated series | Boku no Hero Academia (My Hero Academia) S1 | 720p | BD | Dual Audio
 
philippe Henry
Biographie

Ancien cadre de banque, je me suis installé au Pays basque ou je coule des jours paisibles, avec souvent des bouffées de velléités littéraires.Ce qui m'importe, c'est que les lecteurs ayant trouvé un intérêt à l'un de mes romans en fasse l'appréciation, avec un commentaire, et dans le meilleur des cas en recommande la lecture à ses relations.
Je viens de terminer "Le coquinovirus", tout petit texte humoristique. D'autres livres sont disponibles ici ou sur Amazon : http://www.amazon.fr/Philippe-Henry/e/B01ENHFS1G/ref=dp_byline_cont_book_1
Et puis un de mes romans est en passe d'être édité (Le leg). Sortie vers le 15 dec chez les Editions Nouvelle Bibliothèque :http://www.editionsnobi.com/. Je l'avais présenté ici et sur Amazon sous un autre titre. Il avait eu un bon petit succès.

philippe Henry a noté ces livres

4
Excellent. Cela se lit comme du petit lait (j’aime le lait). Les personnages sont attachants au possible. Vous évoquez beaucoup de choses avec une très grande sensibilité. On a l’impression, mais ce n’est pas une critique, d’un recueil de deux nouvelles qu’un miracle a fait se rejoindre à l’horizon. Du coup, on ne se lasse pas. Peut-être vivre 300 pages avec Soizic eut été trop long, encore qu’elle soit bien sympathique. Là finalement on change complètement d’histoire et de style même dans la seconde partie. Deux tout petits reproches : l’intrigue est prenante mais les ficelles pas toujours aussi discrètes qu’un fil de nylon. Il est parfois difficile de faire autrement. Et puis aussi une histoire un peu trop rose et happy end. Tous les méchants meurent. Tous les gentils s’embrassent à la fin. Mais pourquoi ne pas avouer que tout le monde, et moi le premier, aime aussi les histoires qui se terminent bien. Bravo en tous cas. Votre livre mérite de marcher plus loin.
Publié le 13 Mai 2018
4
Tres curieuse histoire, finalement assez prenante par son originalité débridée. Cela fait penser à un conte métaphysique. Une allégorie dont on aura la clé en se procurant le reste du livre. Cela évoque aussi "Le parfum" de Suskind. Bravo pour l'imagination!
Publié le 04 Octobre 2017