Nonfiction | Hobit: Šmakova dračí poušť | DVD May Nai Fai Rang Frer (2015)
 
Karin
Présentation

Lectrice qui se permet de donner son avis (jamais méchant et toujours sincère).

L'écriture est un art difficile et délicat que vous êtes nombreux à maîtriser. A défaut de posséder une telle qualité je fais miennes les émotions que vous me transmettez par vos récits et pour cela je vous remercie.

Karin a noté ces livres

5
Excellent, comme les précédents et tellement proche de la réalité. J'ai aimé vous lire et je me suis attachée à vos personnages bien que j'ai parfois détesté Esteban. Finalement vous pourriez sans problème écrire 2 suites avec comme personnages principaux Lor et Chris et soyez assurée que je les lirais avec plaisir. Merci pour vos écrits
Publié le 10 Février 2018
5
Félicitations pour cette très jolie suite, c'est aussi bon que le précédent ! Lecteurs et lectrices, si vous cliquez le bouton LIRE, vous ne regretterez pas votre choix
Publié le 10 Février 2018
5
J'avoue ! Je vous ai tourné autour, lisant le synopsis, cliquant sur un autre lien, revenant quelques jours après à relire votre synopsis et retournant cliquer sur un autre lien. J'ai mis un mois à me décider et finalement le mot fatal est arrivé.... FIN J'ai beaucoup aimé cette lecture, vos personnages sont terriblement attachants et l'histoire est belle. Je suis émue en arrivant au terme de ce récit. Vous avez une belle écriture qui nous happe et nous retiens. Merci de m'avoir permis de vous lire, ce fut une belle expérience.
Publié le 05 Juin 2017
3
Comme c'est vous qui déterminez la thématique dans laquelle vous souhaitez publier votre récit, j'en conclus que nous n'avons pas la même définition du mot romance. J'aime pourtant beaucoup vos écrits mais désolée, celui là je ne l'ai sûrement pas compris.
Publié le 04 Juin 2017
5
Nos actes ont des conséquences et tous nos choix des répercussions. Ici l'expression payer ses erreurs prend tout son sens. Mais peut on jeter la pierre à Antoine qui a réfléchi avec ses émotions et son ressenti au lieu d'utiliser sa tête et sa capacité de discernement ? Je pense que non puisque moi-même, j'ai conservé longtemps dans ma lecture la trace de ces 3 jours passés hors du temps et des contraintes, cette escapade particulière et que je n'ai ouvert les yeux que tardivement. Nous ne sommes finalement que des êtres faillibles.
Publié le 04 Juin 2017

Pages