Dear My Sister | Black-ish | Ce2 Les Notions Fondamentales Du Programme

La revanche des faibles

20 pages de Jessica K.D
La revanche des faibles Jessica K.D
Synopsis

Et si une révolution planétaire bousculait les codes de la société et renversait les rôles des genres ?
Quand le droit à la justice devient totalitarisme, les véritables coupables ne sont pas toujours évidents à trouver.

La revanche des faibles a sonné.

208 lectures depuis la publication le 10 Juillet 2018

Les statistiques du livre

  126 Classement
  208 Lectures
  +514 Progression
  4.5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@claudieherrera
Merci pour ces encouragements !!

Publié le 17 Juillet 2018
4
Bravo pour cette nouvelle que j'ai trouvée originale et surtout, très bien construite. Tu as réussi à créer du suspens en si peu de pages et à donner une vraie complexité psychologique à tes personnages, c'est très encourageant pour la suite ! Au plaisir de te relire.
Publié le 16 Juillet 2018

@Stephd45
Merci à vous pour ces compliments, et au plaisir d'être lue à nouveau !

Publié le 14 Juillet 2018
5
Bravo pour cette réalisation prometteuse, j'ai adoré ! Accrochée par votre récit dès les premières lignes, vous m'avez tenue en haleine jusqu'à la fin. L'univers que vous avez imaginé m'a déconcertée tandis que le personnage de Joseph m'a beaucoup touchée. Et le dénouement m'interroge encore : qu'aurais-je fait à leur place ? Vous avez une belle plume. Au plaisir de vous lire à nouveau.
Publié le 13 Juillet 2018

@Silaxe
Merci pour ce retour, il y a effectivement certains défauts à corriger. En revanche, l'introduction est un choix assumé, qui ne dévoile heureusement pas tout de la fin de l'histoire...
J'espère que cela n'a pas gâché votre lecture :)

Publié le 13 Juillet 2018

@Cess_Cag
Merci pour ce beau commentaire, je suis très heureuse d'avoir réussi à toucher un lecteur !

Publié le 13 Juillet 2018
4
Pour une première publication, c'est une réussite. Sur la construction même de la nouvelle, j'aurais repris l'introduction et la conclusion. L'introduction aurait peut-être pu bénéficier d'une approche plus classique avec une situation initiale qui ne dévoile pas directement la fin du récit. Je trouve que c'est un procédé très cinématographique qui colle davantage aux romans policiers ou à suspense. En ce qui concerne la conclusion, j'apprécie particulièrement les fins surprenantes (voire brutales) qui laissent pantois surtout dans les nouvelles. Enfin concernant l'écriture, la concordance des temps pourrait être améliorée. En tout cas, le sujet est très en vogue et agit comme un écho à l'actualité.
Publié le 13 Juillet 2018
5
J'ai passé un très bon moment en lisant votre livre. De très beaux passages sur l'amour et l'amitié, qui ont éveillé des choses en moi. De plus, l'adoption d'un point de vue aux antipodes de ce que nous vivons aujourd'hui est très intéressant et amène à réfléchir. C'est très bien trouvé !
Publié le 13 Juillet 2018

@Pantinois
Merci beaucoup pour votre commentaire argumenté.
Loin de vous en vouloir, je prends note de vos conseils judicieux et pertinents, et je vous remercie pour vos encouragements ! Je ne manquerai pas d'en tenir compte pour mes futurs écrits.
Bien cordialement

Publié le 10 Juillet 2018

@Jessica K.D
Mademoiselle, je pense que vous êtes un talent en devenir, que vous aimez conter et c’est très bien ainsi. Le matériau est là et je vous encourage à persévérer. Reste à travailler tout cela.
Il serait judicieux de bannir quelques petites choses ici ou là. Juste sur la première page on a : « immédiatement », « brusquement », « délicatement », « lourdement », « imperceptiblement », « instantanément », « timidement ».
Je crois que tout cela peut être élagué.
Rien que sur la première phrase, on peut s’en passer :
[Le coup de feu déchira l’air. Presque immédiatement, un groupe d’oiseaux s’envola brusquement.]
Cela donne : Le coup de feu déchira l’air. Aussitôt un groupe d’oiseaux s’envola.
Il me sembla que c’est plus simple, concis, et punchy !
[Joseph était maintenant sûr qu’un drame venait tout juste de se produire, et il n’osait entrer.]
Retravaillé, cela donne : Joseph était maintenant sûr qu’un drame venait de se produire. Il n’osa entrer.
[La balle l’avait touché en plein milieu de la poitrine] donne : La balle l’avait atteint en pleine poitrine.
[Miguel secoua imperceptiblement la tête. Les mots qui finirent par sortir de sa bouche furent les derniers qu’il prononça : Je voulais juste notre revanche] donne : Miguel secoua la tête. Dans un ultime effort, il parvint à lâcher ces quelques mots : « Je voulais juste notre revanche ».
[Le visage de Joseph blêmit instantanément, dès qu’il comprit que Miguel était mort] donne : Devant le corps inerte de son ami, Joseph blêmit.
Etc.
Il me semble que c’est en allant vers la simplification des phrases que vous atteindrez votre but de narratrice, en faisant la chasse aux « ement », aux participes présents, aux « qui », que, etc. Et aussi en retirant, de-ci de-là des choses inutiles. Exemple : [La distance le séparant de sa ferme lui paraissait gigantesque, alors même qu’il pratiquait des dizaines d’aller-retour chaque jour pour prendre soin de la propriété.]
Voilà un détail dont on n’a que faire et — qui plus est — est accompagné d’un participe présent et d’un « alors même que ». À mon avis, il suffit d’écrire : La distance vers sa ferme lui parut si énorme qu’il préféra couper à travers champs et lutter contre une forêt de pieds de maïs.
Voilà, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop de ces conseils d’ami. Encore une fois, je vous encourage dans cette volonté d’écrire et de raconter. (PS : le travail de réécrire est souvent plus passionnant que celui d’écrire en premier jet)
Cordialement et aussi tout plein d'encouragements.

Publié le 10 Juillet 2018