Code Black: Season ... | TuneFab Screen Recorder 1.0.6 | The Border (1982) - Jack Nicholson + Harvey Keitel - BRRip XviD 11 minutes

DU BOUT DES DOIGTS

166 pages de Ben Danira
DU BOUT DES DOIGTS Ben Danira
Synopsis

Myriam, Karim et Antoine sont intimement liés par une même histoire, celle d’une délinquance à col blanc qui a bradé ses idéaux au profit d’une population délinquante désintégrée sous perfusion d'un discours de haine. De l'Ile Saint-Denis au boulevard de la Tour Maubourg, vous tomberez dans les coulisses d’un naufrage où argent sale et trafic de drogue mènent le jeu. Hommes d’affaires, damnés du bitume. IIs ne forment plus qu'un.

« Il y a des épreuves dans la vie, de terribles coups de massue qui vous assomment. Votre existence semble apaisée, et soudain « boom » tout éclate. Se dématérialise en un claquement de doigt. Je m'appelle Myriam. Voici mon histoire »

5126 lectures depuis la publication le 03 Janvier 2018

Les statistiques du livre

  7 Classement
  1436 Lectures
  -1 Progression
  4.6 / 5 Notation
  36 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish un immense merci à vous pour votre regard constructif et bienveillant. J'aspirais à ce que ce récit pose reflexion et en vous lisant j'ai été touchée. D'autant plus touchée car j'ai beaucoup apprécié la qualité de votre roman Ultime Proces. Concernant les quelques erreurs d'accords je suis d'accord : une enieme relecture s'impose. :)

Publié le 01 Juillet 2018
5
Une intrigue bien ficelée, des profils et mécanismes psychologiques d'une grande justesse, un contexte réducteur où l'argent, la drogue, la religion, plient et soumettent des humains devenus marionnettes impuissantes. Tous ces "acteurs d'une dégénérescence irréversible", comme vous les nommez, alimentent un système qui profite aux blanchisseurs d'argent sale, aux politiques, aux religieux, tous avides d'argent facile... Pas de limites… Les cœurs ne battent plus que par peur de la mort ou par cupidité, dans un chacun pour soi qui décourage les meilleures volontés. Le personnage de Sylvain m'a beaucoup interpellée, d'ailleurs. Vous nous rappelez que c’est à côté de chez nous que ça se passe, et à quel point nous sommes impuissants pour sortir ce monde parallèle de l’impasse... J'ai aimé votre style très direct mais fouillé et truffé de nuances. Les dialogues aussi. Vous avez réussi à écrire une histoire dure et triste, mais sans trash ni mélo... et Dieu sait si ce n’est pas facile ! Alors bravo et grand merci pour ce partage qui m’a touchée. Amicalement. Michèle / PS : Une petite relecture pour chasser quelques participes passés et infinitifs utilisés à mauvais escient, et votre roman brillera comme une pépite après polissage ;).
Publié le 28 Juin 2018

@ceciledray En effet, je me suis laissée guider par certaines expériences. Un immense merci pour votre commentaire et cette pluie d'étoiles qui illuminent ma journée.

Publié le 25 Juin 2018
5
Quel style ! Bravo à vous. Ce livre illustre parfaitement les rouages d'une machine effrayante.Les personnages sont authentiques.D'ailleurs pour certaines situations on sent le vécu n'est ce pas ?J'ai été captivée bien que l'histoire reflète malheureusement les maux de notre société.Cette vérité dévoilée sur une partie de notre monde laisse songeur.Aucun doute ce roman est incontestablement une réussite.
Publié le 24 Juin 2018

@Jean-Bernard Hamaïde Je vous remercie pour cet elogieux commentaire et les 5 etoiles qui l'accompagnent. Votre analyse ainsi que votre ressenti me touchent beaucoup. Difficile de ne pas y être sensible. Du fond du coeur merci pour tous vos mots d"encouragements tellement agréables à lire.

Publié le 22 Juin 2018
5
@Ben Danira Votre livre est criant de vérité. A aucun moment on ne doute de l'authenticité des situations et des personnages. Un vrai polar tel qu'on les aime sans les excès qui alourdissent souvent ce genre de littérature. Une réussite.
Publié le 22 Juin 2018

@Ben Danira
Félicitations pour votre nouvelle couverture.

Publié le 19 Juin 2018

@ragging votre commentaire me comble de joie. Un immense merci.

Publié le 19 Juin 2018

Chère @Alix Cordouan, vous n'imaginez pas à quel point votre commentaire me touche ! Merci merci et encore merci pour vos gentils mots, vos 5 étoiles et vos précieux conseils concernant la couverture de mon livre. J'ai volontairement choisi une couverture aux antipodes du recit et je dois reconnaître que je n étais pas totalement convaincue de mon choix au moment où je l'ai publié. Je suis d ailleurs en train de travailler sur une nouvelle couverture. Encore mille mercis pour vos encouragements. J"ai hâte de lire votre roman.

Publié le 19 Juin 2018
5
@Ben Danira Remarquable. Enfin une écriture cash, sobre, qui ne s'encombre pas de fioritures inutiles. Description réaliste d'un monde sans concessions servie par des personnages crédibles et des dialogues tirés au cordeau, que demander de plus ? C'est un modèle dont certains auteurs de polars connus pourraient s'inspirer... Dommage que votre couverture soit si éloignée du contenu de votre livre, je pense que c'est un frein à sa lecture, mais ce n'est qu'une opinion personnelle qui n'entame évidemment pas la qualité de ce roman.
Publié le 18 Juin 2018

J’ai fini la suite du livre et je n’ai pas ete decu. Le suspens est maintenu jusqu’a la fin.l’ouvrage est riche en informations et c’est justement ce qui donne a reflechir.Une mention speciale sur la maniere dont est fait le bourrage de crane pour endoctriner des jeunes a la personnalité vulnerable. J’ai ete seduit par le style de l’auteur’ par son univers et sa cadence rythmée et percutante de vérité.

Publié le 17 Juin 2018

@Mokeddem XI, merci infiniment. Au plaisir de vous lire également.

Publié le 12 Juin 2018

@delfossecarine merci à vous.

Publié le 11 Juin 2018
4
Très bon livre mais parfois avec le nombre de personnages, un peu difficile à suivre
Publié le 10 Juin 2018

@osselin Le hasard a bien fait les choses :) Merci d’avoir pris le temps de me lire. Concernant ma biographie, il est vrai que j’ai toujours éprouvé des difficultés à parler de moi. Pourquoi ? Par timidité, par pudeur sans doute. Ceci dit, vous me donnez l’occasion d’en dire un peu plus. J’ai 40 ans et je suis maman, j’ai exercé plusieurs métiers qui m’ont donné le sentiment d’avoir plusieurs vies (j'en parle d'ailleurs en page 11 du livre). J’ai aussi beaucoup voyagé. Je suis passionnée de romans policiers, de thrillers, de comédie. Et bien, vous l’aurez compris, je ne suis toujours pas experte dans l’art et la manière de parler de moi :)

Publié le 08 Juin 2018
4
Coïncidence...il y a 30 ans, j’étais en entretien d’embauche dans une administration. On me demande quelles sont vos lectures. Je réponds : “Nana“ ! J’aime bien votre style aux phrases courtes. Et bravo pour l’art du suspens. Mais votre biographie est laconique. On aimerait en savoir plus sur vous.
Publié le 08 Juin 2018

@ragging, un grand merci pour votre vote et votre gentil commentaire. Très contente que l'extrait vous ait plu.

Publié le 19 Mars 2018
5
Un roman d'actualité qui donne envie d'aller jusqu'au bout de l'histoire.On y trouve une galerie de personnages issue du monde des affaires étrangement liée à celui de la banlieue.Cette fiction est plutôt réaliste et j'ai aimé.Merci à l'auteur.
Publié le 15 Mars 2018

@pelo Merci infiniment pour votre retour. Si vous avez été sensible à mon livre, j'en suis ravie.

Publié le 05 Février 2018
4
Cet extrait raconte le quotidien d’une cité avec tous les problèmes qu’on peut rencontrer au sein de celle-ci. Tous les sujets sont abordés, le trafic de drogues, la délinquance, les malversations, les magouilles, la violence, les viols, la prostitution…… Tous les moyens(qu'ils soient moraux ou immoraux) sont utilisés par certains habitants pour gagner de l’argent et pour essayer de se sortir des galères qu’ils rencontrent au sein de la cité. Quand on vient d’un certain milieu social défavorisé, on a parfois peu de perspectives d’avenir et alors on peut céder aux tentations de gagner de l’argent d’une manière illégale. Ce livre nous dépeint non sans une certaine lucidité et avec un certain réalisme un tableau effrayant des problématiques qu’on peut retrouver au sein d’une cité. Cet extrait pose réflexion. D'autre part, bravo pour l'orthographe, votre écriture est propre.
Publié le 02 Février 2018